AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Cinéma et Théâtre - What About Meeting The Phantom Of The Opera?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 09/01/2014
Messages : 48
Avatar : Adelaide Kane
Statut : Volage
Orientation : Les beaux mecs qui savent s'amuser.
Crédits : Avatar - LilDay
Gif - Tumblr
Sign - everleigh
Sign (avat) - Lya
Photo de casting :

ArtBeats Diary
Art étudié : 4ème Art
En : Deuxième année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Cinéma et Théâtre - What About Meeting The Phantom Of The Opera?   Mar 21 Jan - 8:03

What About Meeting The Phantom Of The Opera?

A la rencontre du Fantôme de l'Opéra
Par Thea Jill Huggins.


Dans ce devoir, je vais vous parler d’une pièce à laquelle j’ai assistée et qui m’a particulièrement marquée. Le fantôme de l’Opéra.
J’ai assisté à cette pièce lors d’un voyage à Londres, un soir au Her Majesty's Theatre. Cette pièce est un opéra qui est jouée à divers théâtre du globe et qui a commencé dans ce même théâtre londonien où je suis allée.  
La plupart du temps lorsque l’on parle du fantôme de l’opéra les gens se réfèrent au film plutôt qu'à la pièce comme il est plus simple de voir un film que d'aller au théâtre, mais cette pièce vaut réellement le détour, je vous expliquerais pourquoi un peu plus bas...

Le film de Joel Schumacher (sorti en 2004) adapté de la pièce est lui aussi très bien fait, mais pour avoir vu le film et la pièce je dois dire que les deux n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Le film est sympathique et se regarde très facilement, mais comparé à la pièce je lui ai trouvé quelques longueurs et avais quelques fois du mal à rester dans l’intrigue, problème que je n’ai pas rencontré à la vue de la pièce.

Je pense que l’histoire est connue de tous mais faisons tout de même un petit rappel.
Le Fantôme de l'Opéra est tout d'abord un roman écrit par le français Gaston Leroux en 1910, l'histoire se déroule donc en France et plus précisément dans le célèbre Opéra Garnier. L’histoire conte l’aventure d’une jeune actrice au chant angélique, Christine Daaé, qui est la protégée du dit fantôme de l’Opéra. Ce dernier est fasciné par la jeune fille qu’il connaît et a pris sous son aile depuis qu’elle est arrivée dans la troupe en tant que danseuse alors qu’elle était très jeune. C’est d’ailleurs lui qui lui a enseigné tous les secrets du chant, sans qu'elle ne le sache pensant à un ange, lui-même aillant une voix sans égal.
La pièce conte donc l’histoire de ces personnages, lui craint et maudit par tous, maître de l’Opéra dans l’ombre faisant tout pour accorder la gloire à la jeune fille, elle éprise d’un ancien ami mais restant fascinée et intriguée par le fantôme. S’en suit donc une histoire d’amour tragique qui nous fait tant ressentir : peine pour le fantôme, fascination pour son histoire, l’on ressent aussi la complexité qu’engendre ce triangle amoureux, mais aussi de la tendresse pour le fantôme qui a tant vécu.  

Je vais désormais vous détailler quelques points qui m’ont particulièrement marqués lors de cette pièce.  

Parlons déjà de la salle, magnifique. Une salle à plusieurs étages de balcon, typés anciens, avec de superbes sculptures de bois, les barrières des balcons détaillés. J’étais placée au deuxième balcon et je ne regrette en rien cette place, en hauteur, une vue plongeante sur la scène et l’orchestre rien de mieux pour bien profiter, les voix et le son montant jusqu’au plafond de la salle c’était vraiment très agréable.
Les décors étaient d’abord sous protection, les photos n’étant pas acceptées de peur de plagiat des créations je n’ai pas pu en prendre pour vous faire partager leur beauté. Tout était magnifique, notamment le fameux lustre, pièce maitresse de la pièce, dès le début lorsqu’il montait dans les airs pour atteindre le sommet de la salle et nous surplomber cela mettait déjà les larmes aux yeux tellement l’alliance de la beauté du décor et de la force de la musique était touchante.

Les costumes quant à eux étaient sublimes et donnaient envie de faire partie de cette troupe afin de pouvoir les regarder plus en détails. Certains dans l’excès, notamment pour la scène Mascarade, d’autres très simples il y en avait pour tous les goûts, mais l’on sentait que les acteurs restaient à l’aise afin de pouvoir jouer tranquillement et surtout chanter sans avoir le souffle coupé.

Parlons ensuite musique, le son était superbe, il était très agréable que la musique soit jouer par un orchestre et non pas par des enregistrements, cela nous faisait d’autant plus rentrer dans la pièce. Il s’agissait d’un opéra, il n’y avait donc pas d’échanges de paroles mais plutôt des chants qui s’enchaînaient à d’autres décrivant les scènes, le ressenti des acteurs etc. Ces chants étaient magnifiques et très bien interprétés par les acteurs. Plus d’une fois j’ai eu la chair de poule. Même si la pièce dure près de trois heures avec un entracte, on ne voit pas le temps passer tellement on est happé par le jeu d’acteurs, la musique et la pièce en elle-même.

J’ai donc passé un très bon moment à voir cette pièce et suis très rapidement retournée la voir une seconde fois tellement elle m’avait plu. Étant facilement touchée par ce genre de pièce, je dois avouer avoir eu plus d’une fois la larme à l’œil, je tiens donc à vous prévenir si comme moi vous souhaitez aller, ou retourner, voir cet opéra.
Après il reste qu’il s’agit d’une histoire dramatique d’amour et qu’elle ne plairait très certainement à tous, certain pourront la trouver exagérée, d’autres lentes, mais il reste que pour les amateurs d’histoires complexes, tristes et belles je vous la conseille amplement. Tout est époustouflant, le jeu d’acteurs, les costumes, la mise en scène, les décors, la musique, les chants et dans mon cas, la salle.

Je ne sais si j’ai parvenu à vous convaincre d’assister à cette pièce mais je tenais à faire ce devoir dessus comme j’y tiens beaucoup et rêve qu’un jour peut-être je pourrais la jouer à mon tour. Il ne me reste plus qu’à aller m’entraîner au chant !

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Thea Jill Huggins
△ everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cinéma et Théâtre - What About Meeting The Phantom Of The Opera?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» meeting de landivisieau 29 /08
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)
» meeting de troyes "he oui les gros"
» Les miss au meeting de tours
» Quid pour un meeting aérien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artbeats :: Travaux  :: Devoirs :: Devoir n°1-