AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Musiciens et Chanteurs - Devenir un enfant du bois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 02/12/2013
Messages : 58
Avatar : Jared Leto
Statut : Volage~~
Orientation : Les jolies demoiselles.
Crédits : moi-même / Tumblr / Bazzart / et autres joyeusetés...
Photo de casting :

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Quatrième année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Musiciens et Chanteurs - Devenir un enfant du bois.    Dim 12 Jan - 11:59

Devenir un enfant du bois.


Woodkid - The Golden Age - Album Preview
Critique de l'album
The Golden Age, de Woodkid.


Introduction :
Pour ce devoir j’ai choisi d’analyser et de vous proposer une critique du dernier album du groupe Woodkid. Pourquoi cet album ? Pourquoi ce chanteur ? Car il est certainement le seul qui a vraiment marqué mon année 2013 et que j’ai réellement attendu avec impatience. Woodkid étant un chanteur que je suis depuis leurs débuts, ma patience a fait ses preuves à la découverte de cet album. Mais ce n’est pas parce que j’aime beaucoup ses musiques que je n’ai pas gardé un œil (et surtout une oreille) critique une fois l’album dans les box.

Je vais donc, dans ce devoir, vous présenter mon ressenti sur cet album, les chansons et leur sens. Pourquoi voir tous ces points ? Car pour moi un chanteur, un groupe, c’est à la fois une voix, des paroles, des chansons, une musique, un son, une image et surtout un message à faire passer, aller jusqu’au bout et ne pas bâcler ce qui pourrait lui sembler moins primordial à sa musique.



Présentation du chanteur :
Woodkid, un mot anglais que s’approprie Yoann Lemoine, l’« enfant du bois ». Yoann est un français à la fois graphiste, réalisateur mais surtout chanteur il a su se faire rapidement une place dans le monde d’aujourd’hui, défend toujours ses idées.

Mais avant cela il est remarqué pour ses esquisses qui lui valent l’intérêt de Sofia Coppola, une réalisatrice américaine, qui re-quiert son coup de crayon pour son film ‘Marie-Antoinette’. Mais on ne peut parler de Woodkid sans faire référence à sa réalisation de films (qui lui valent plusieurs récompenses) et de clips, étant donné qu’il signe avec de grandes icônes de la chanson telles que Katy Perry, Rihanna, Lana Del Rey, Moby, Taylor Swift et bien d’autres…

Quel que soit le domaine, le français est très rapidement remarqué et est de suite demandé à l’international, il quitte donc la France et sa côte monte en flèche une fois qu’il est arrivé aux Etats-Unis.

Pour ce qui est de la musique, Woodkid s’avère être un chef d’orchestre sans pareil. Il a suivi des cours au conservatoire très jeune comme faisant partie d’une famille d’artiste, il nage dedans depuis son plus jeune âge. A la tête d’une ribambelle d’instruments (à vent, des cuivres, des percussions …) sans pour autant perdre des yeux son public les mains de l’enfant du bois sont son instrument principal. Il se lance avec un morceau qui marquera son histoire : Iron, un EP (extended play) qu’il sort en 2011 et qui restera le morceau marquant de Woodkid.


L’Album – The Golden Age :
The Golden Age est le premier album que sort le chanteur, à la suite de trois singles. Cet album est sorti en mars 2013 et se compose de 14 titres (allant de la quarantaine de secondes jusqu’aux quatre minutes trente) parmi lesquels :

1. The Golden Age
2. Run Boy Run
3. The Great Escape
4. Boat Song
5. I love You
6. The Shore
7. Ghost Lights
8. Shadows
9. Stabat Mater
10. Conquest Of Spaces
11. Falling
12. Where I Live
13. Iron
14. The Other Side

Dans cet album on retrouve donc les titres mythiques du chanteur qui ont déjà fait l’objet de single : Iron, Run Boy Run et I Love You. Ces trois titres avaient attirés les curieux, les amoureux de la musique et du respect de cette dernière. Ces trois titres ont donné rapidement l’eau à la bouche, l’enfant de bois a su comment attirer les regards, organisant une tournée mondiale, proposant sur l’internet des clips à couper le souffle, faisant que cet album est rapidement devenu l’un des plus attendu de l’année 2013.



Les chansons et leur sens :
L’album en lui-même est tellement plus qu’une simple suite de musiques d’un même chanteur, chacune a un lien avec la suivante mais avant tout a un lien direct avec le chanteur et son histoire. En effet, il y fait passer d’une manière assez philosophique ce pour quoi il se bat, ses idéaux, sa perception du monde, non pas pour y faire adhérer ses auditeurs, mais pour faire parler son cœur tout simplement. Car la musique c’est ça, c’est faire passer ce que l’on ressent, notre vision du monde qui nous entoure par nos écrits, à notre rythmique, à notre manière qu’elle soit apprécié par autrui est une chose, mais qu’elle reflète réellement le cœur du chanteur, du créateur est le principal.

Chaque chanson de cet album fait partir l’auditeur à l’aventure aux côté de Woodkid, nous faisant nous transformer nous aussi en enfants des bois, nous donnant une nouvelle vision du monde que certain ne comprendront pas, que d’autres verront comme plus juste. Woodkid lui-même présente son album, le ressenti de sa musique ainsi : « je veux que les gens se sentent tel des héros quand ils écoutent ma musique ».

Pour cet album Woodkid a reçu le soutien de beaucoup de nouveaux artistes mais aussi, et surtout, de l’orchestre National de France et de l’Opéra de Paris, lui prêtant ses instruments, ses artistes et ses voix exceptionnelles, permettant au français d’enregistrer ses morceaux avec de nombreux atouts en main. La luminosité que nous procure la musique de fond contraste énormément avec la noirceur des textes et surtout la voix grave du français, français dont la maîtrise de l’anglais nous fait presque oublier ses origines, chose que l’on apprécie d’autant plus comme je trouve qu’il est rare d’entendre des français chanter l’anglais correctement et surtout avec fluidité.



Conclusion :
Un français pas comme les autres, Yoann Lemoine parfait dans de nombreux domaines et a su se faire remarquer rapidement. Une bande-son exceptionnelle qui change des musiques à la mode d’aujourd’hui, une voix grave que certains trouveront trop sombres et dénuées d’émotions mais qui bercera aussi de nombreux autres, des textes sombres nous faisant suivre l’évolution d’un enfant perdus dans l’horreur du monde d’aujourd’hui, partant à l’aventure, cherchant à vaincre la noirceur de ce même monde dans lequel nous vivons. Une aventure sombre dans laquelle beaucoup s’embarqueront et que de nombreux autres préféreront oublier.

Woodkid est promu à un grand avenir, aussi bien au niveau de la chanson que de la réalisation de clips. Il est en effet très demandé, Madonna, The Rolling Stones et Black Sabbath souhaitent eux aussi avoir à faire au Frenchy. L’enfant des bois se voit donc obligé d’alterner entre sa réalisation de clip et la composition de ses morceaux. On retrouve aussi avec grand plaisir le son du français dans certains clips publicitaires, bandes d’annonces de film ou encore dans les bandes originales de film ou de séries.

Mais Woodkid n’a pas fini d’attiser notre curiosité et notre envie d’aventure. Il nous relance avec un prochain clip, un teaser qui semble prometteur. Pour moi ce chanteur vaut le détour, mérite votre intérêt ne serait-ce que pour regarder un de ses clips, que pour se bercer par sa mélodie, de suivre son histoire, de partir peut-être avec lui à l’aventure et de devenir soi-même un enfant des bois.


Shannon B. Hedlund.


The Golden Age - Teaser - Woodkid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Musiciens et Chanteurs - Devenir un enfant du bois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Chamberlain, Diane] L’enfant des bois
» [Troyat, Henri] La gouvernante française
» [Audrey Pulvar] L'enfant-bois
» J'aimerais être à nouveau un enfant
» Pour se distraire un peu... enfants et musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artbeats :: Travaux  :: Devoirs :: Devoir n°1-