AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 04/01/2014
Messages : 29
Avatar : Andrew Cooper
Statut : Célibataire
Orientation : Je préfère les coloscopies
Crédits : Pour être enregistré faut écrire un truc donc j'écris

MessageSujet: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Ven 10 Jan - 11:15

7 janvier 2014, qui dit nouvelle année, dit nouveaux emmerdes. La piscine était un lieu très prisé des adolescents (oui pour Cyriel tous les étudiants étaient des ados pré-pubères), ils y venaient en masse souvent le plus dénudé que possible afin d’attirer tous les regards et de draguer. Certains allaient jusqu’à forniquer dans les vestiaires !

Un scandale. On était dans une école ou dans un baisodrome ? Allons bon. Ce jour là, Cyriel s’était porté volontaire pour donner quelques leçons de secourisme auprès d’un groupe essentiellement composé de jeunes filles. Allez savoir pourquoi ! Bon, il y avait un ou deux garçons. Le point commun de ses petits visages, c’est qu’ils avaient tous leurs yeux braqués sur Cyriel et non sur le mannequin qui leur servait de victime.

L’un des garçons, un jeune homme au physique ravageur (visage façon calculatrice, lunette à double foyers, cheveux coupe au bol bien grasse, aucun biscoto et la carrure d’un asticot) bavait tellement qu’il réussit à tremper son maillot de bain. Lorsqu’il ravalait sa salive, cela provoquait un bruit qui faisait frissonner Cyriel. C’était assez effrayant à vrai dire.

Au bout de quelques minutes, il leur proposa de faire une mise en scène pour se mettre dans les deux situations afin de secourir efficacement une personne qui se noie quand justement, un (ou une) étudiant(e) se noya pour de bon. Tout le monde se mit à pialer, à crier ou même à pleurer, on aurait dit une sortie dans un parc zoologique qui avait mal tourné.


-Docteur Malooooneee !! Docteur Malooonee !!! Hurlait des étudiantes en trépignant devant le bassin olympique (le plus profond et le plus grand disponible).


Elles pointaient du doigt le corps inanimé qui coulait lentement au fond de l’eau vers le milieu du bassin. Ni une ni deux, Cyriel retira son tee-shirt, arrêtant mine de rien pendant une fraction de seconde la plupart des pleurs ou des cris, et se précipita vers le bassin en plongeant… Lamentablement façon gros plat.

Serrant les dents, il nagea frénétiquement jusqu’au corps et le récupéra sous l’eau puis l’emporta comme il l’avait montré à ses étudiants jusqu’au bord où on l’aida à hisser le corps inerte. Prenant les choses en mains, il se plaça à côté du cadavre, et se mit à lui faire du bouche à bouche ainsi que le massage cardiaque.

Derrière lui, certaines jeunes personnes ne purent s’empêcher de pousser un petit soupir. Quel chance !

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

· ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙ * ° . Cyriel Malone . ° * ˙ · ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙



Le malade prend l'avis du médecin, le médecin prend la vie du malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Sam 11 Jan - 9:56


- Alerte à Malibu - Ouvert à tous ! -



J'ai séché mon cours de danse aujourd’hui , je me suis pris la tête avec la prof l'autre fois , en cours individuel et je ne suis pas vraiment encore prêt de revenir la voir . Faut encore que je fasse ma petite méditation pour décider ce que je vais lui dire quand je reviendrai à ces cours . Mais là , il faudrait déjà que je rédige tout un truc , blablabla et encore blablabla . Et donc pour éviter tout ce travail , le mieux pour moi est de ne tout simplement pas aller à son cours . Même si je risque de me faire convoquer par le doyen en fin de journée . Mais qu'est ce que je risque après tout ? Tout ou rien ?  
Je me suis dit que comme je suis un peu pertubé en ce moment , il fallait que j'aille à la piscine pour me détendre et penser à autre chose que cette prof qui me traumatise plus qu'autre chose .
Là , on va me dire «  Oui , Roméo t'aurais pus aller dans une des salles de danses pour répéter ta choré, histoire de montrer à cette prof débile que tu as appris un minimum ton enchaînement » Mais non, j'ai vraiment mieux à faire que de réviser cet enchaînement pourri . Ne faites pas attention , je suis un très mauvais élève, indiscipliné surtout et on peux même dire que je fais parti du top des cancres d'Artbeats .
Bref . J'ai toujours été comme ça . L'école n'a jamais été mon truc et ça depuis la maternelle . Mais vu qu'on est obligé de faire des études je n'ai pas trop le choix .

Après m'être changé , j'ai filé dans l'eau . Pas trop froide, pas trop chaude , juste la bonne température . Ni un océan arctique ni un sauna .
Alors que j'observai les filles en maillots de bain , en leur faisant des petits sourire .
Car oui, je fais parti de ces garçons qui aiment regarder les filles en maillots de bain quand ils vont à la piscine . Et vu que je fais toujours ça quand je vais à la piscine , je vais pas changer mes habitudes parce que je ne change jamais mes habitudes .

Ce qui m'a intrigué ce jour là , ce n'était pas la belle blonde en maillot de bain assise sur le bord de la piscine . C'était le prof qui faisait son cours de secourisme . C'était plutôt cool . J'ai toujours voulu faire ça , secourir les filles en détresse , sauter dans l'eau en enlevant son tee-shirt , être le super maître nageur . Non , je me vois trop bien là dedans . Je me suis alors approché de l'endroit où était la petite classe en plein cours . Et j'ai juste entendu le prof dire qu'il allait faire une scène où quelqu'un doit se noyer et l'autre personne la sauver . J'ai alors eu l'idée du siècle , faire semblant de me noyer et   sans que personne ne me voit , j'ai pris une grande inspiration , j'ai crié et j'ai disparu dans l'eau . J'étais entrain de faire le mort dans la piscine .
Je retenais ma respiration et me laissai  couler . Je fermai les yeux et me laissai emporter dans l'eau , jusqu'à que quelqu'un vienne me sauver . Oh miracle ! J'étais vivant , pensai-je . Non , j'ai peur de rien moi , au contraire , je suis un fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/01/2014
Messages : 29
Avatar : Andrew Cooper
Statut : Célibataire
Orientation : Je préfère les coloscopies
Crédits : Pour être enregistré faut écrire un truc donc j'écris

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Dim 12 Jan - 6:34

Une, deux et trois ! Une, deux et trois ! En rythme ! Cyriel s’efforçait d’effectuer le massage cardiaque élémentaire au jeune homme qu’il avait tiré de la noyade mais alors qu’il pressait fortement sa poitrine, il se rendit compte que le jeune noyé jouait surtout la comédie.

Son corps ne réagissait pas comme celui d’un véritable noyé à deux doigts de mourir. Son cœur battait correctement sous sa cage thoracique et ses poumons n’étaient pas plus remplis d’eau qu’un fruit sec.


-Mais qu’est-ce que… ? Commença t-il en remarquant les soubresauts involontaires du corps de Roméo lorsque Cyriel pressait fortement son thorax pour expulser l’eau. Hey ! Bonhomme réveille toi ! Lui dit-il en lui secouant le visage et en lui donnant quelques baffes.

Cyriel laissa Roméo se retourner et simuler une quinte de toux (qui était peut-être plus réelle qu’il n’y paraissait finalement) et s’écarta de lui en tentant de disperser la foule inquiète (ou malsaine) venue se repaitre de la pseudo-tragédie.


-Allez ! On circule, il n’y a rien à voir ! Tout va bien ! Retournez à vos occupations vous autres ! Allez on bouge !


Il se retourna finalement vers Roméo alors que les étudiants se dispersaient à contre cœur, cela leur avait fait une petite animation pour l’après midi. Cyriel donna quelques tapes dans le dos de Roméo pour l’aider à mieux respirer suites aux pressions qu’il avait effectuées, autant dire que ça n’améliora pas les choses pour Roméo ! Cyriel avait d’immenses mains similaires à d’énormes battoirs, s’en recevoir une ou deux dans le dos, même pour soulager une quinte de toux, ça n’était pas toujours très agréable et ça vous assommez plus qu’autre chose.


-Alors bonhomme ! Ca va mieux ? Demanda t-il en se penchant vers lui. Dis-moi, ajouta t-il plus discrètement à son intention, pourquoi cette comédie ? Hein ? Tout ceci n’est pas un jeu au cas où tu ne l’aurais pas remarqué.


Il attendit une petite minute en le regardant bien en face comme s’il tentait de lire en lui et poursuivit :


-Tu as un problème ? Souhaites-tu m’en parler ?


Car oui, pour Cyriel c’était une tentative de suicide qui venait de se dérouler ! Allons bon ! Cyriel pouvait toujours essayer de déchiffrer ce qu’il y avait dans vos petits crânes de moineaux sans pour autant gagner au loto à chaque fois. Il était certain d’avoir à faire à un jeune dépressif faisant une tentative de suicide ou du moins tentant de la mettre en place. Il n’était pas psychologue et encore moins férue en matière de relations humaines, donc on pouvait facilement l’excuser pour ses divagations.

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

· ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙ * ° . Cyriel Malone . ° * ˙ · ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙



Le malade prend l'avis du médecin, le médecin prend la vie du malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Jeu 16 Jan - 9:52


- Alerte à Malibu - Ouvert à tous ! -



A vrai dire c'était la première fois que je faisais ce genre de truc , faire semblant de se noyer , en fait c'est juste que l'idée ne m'était pas venue avant . Même si cela aurait été plus logique qu'elle me vienne avant vu que là j'ai 22 ans mais je suis toujours à l'intérieur de moi , un grand gamin on dirait . Oui , j'ai souvent des idées farfelues et celle-ci était même un peu dangereuse . Mais j'étais parti du principe qu'elle n'était pas dangereuse vu que j'étais 100 % sur que le prof viendrait me sauver . Alors il n'y avait aucun risque , à part celui de se faire engueuler si le prof voit que je ne suis pas un vrai noyé . Je sais jouer la comédie oui , alors qui pourrait bien remarquer que je fais semblant ? Personne ! C'était là une chose bien évidente pour moi , mais en fait je me trompai peut être . Car oui ,j'avais tendance à prendre ces secouristes trop pour des débiles , ne sachant pas faire la différence entre un vrai ou un faux noyé .
Bon , là , on va dire que c'est la faute de ma logique , elle est pourrie, oui je le sais .
Je n'ai pas fait un magnifique salto arrière ou un plongeon pour épater avant de me noyer , car oui , fallait bien rester discret sinon ça aurait fait encore plus captage .
Sous l'eau  , je flottai et même si je retenais ma respiration , je me sentais bien . Cela me rappela la fois , où j'avais fait le mort , lors d'un spectacle de mon père et quand quelqu'un m'a demandé à la fin du spectacle : «  Ça vous fait quoi d'être mort ? » Oui ,j'ai trouvé cette question très déplacée et j'ai répondu au gamin : «  Bah ça fait rien , c'est plutôt cool en fait , t'a pas de texte à dire et tout, t'es tranquille , limite entrain de dormir sur scène »

Je sentis mon corps soulevé par une force inconnue . Alléluia , on venait à mon secours !
Quand je rouvris les yeux , j'étais sur le bord , tout était vaguement flou et un gars était entrain de me faire un massage cardiaque . Sauf que je n'avais pas d'eau dans les poumons vu que je n'étais pas un vrai noyé .
Là , je commençai à tousser , on ne m'avait jamais fait un massage cardiaque et c'était plutôt désagréable . Je fus réveillé par les baffes que me donnait le type , pour vérifier si j'étais vivant . Car oui , j'étais vivant . Et je n'arrivai pas à dire si j'étais content de l'être ou pas .
Mais le gars qui venait de me sauver se rendit compte que je jouais la comédie , manque de bol , j'étais un mauvais acteur .
Néanmoins , je continuai à tousser , en faisant semblant mais aussi en toussant vraiment car j'avais bu la tasse . Et l'eau de piscine n'est pas non plus ma boisson préférée .
Je remarquai l'attroupement autours de moi , whaouh ! Tout se monde pour moi ? J'avais voulu me faire remarquer bah c'était fait .
Alors que j'étais dans les vapes en entendant plein de gens autours de moi , visiblement la noyade ne m'avait pas réussi, le maître nageur alias le gars qui m'avait sauvé me tapa dans le dos . Ok , ok, c'était pour la respiration mais il avait de la force ce gars là . Plus de force que moi . Ce qui était un peu normal .
-Aie ! Lançai-je , vous êtes fou ou quoi ?!
Oui , c'est le seul truc que j'ai réussi à sortir au maître nageur qui m'avait sauvé . J'avais aussi un problème avec la politesse .
Et c'est là que commença une série de question , oh non maman je ne veux pas aller chez le psy ! Pensai-je . Bon en même temps je le comprenais je venais de faire semblant de me noyer et la raison de mon acte , même pas moi je ne le comprenais . Je reconnais que je suis un peu perturbé par la situation familiale mais je n'arrive pas à dire si mon acte visait un suicide ? Faut que j'y réfléchisse quand je retrouverai mes esprits .
-C'est quoi toute ces questions et puis vous êtes qui ? Moi , c'est , Ro... Roméo , ouais , c'est Roméo , bafouillai-je
Oh là là , douter sur son prénom .
Je fais fort là comme même .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/01/2014
Messages : 29
Avatar : Andrew Cooper
Statut : Célibataire
Orientation : Je préfère les coloscopies
Crédits : Pour être enregistré faut écrire un truc donc j'écris

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Lun 20 Jan - 0:01

Oula, celui-ci il n’avait plus les idées en place on dirait ! Cyriel chassa l’attroupement qui s’était progressivement formé autour d’eux et aida le jeune homme à reprendre ses esprits ou du moins à réaliser ce qu’il se passait.


-Je suis le docteur Malone, répondit-il à sa seconde question en ignorant volontairement la première bien trop grossière à son goût.


Lui fou ? Non mais le sale môme s’était regardé avant de l’ouvrir ? Bien entendu, Cyriel ne prononça pas un mot sur ce sujet, c’était un professionnel et il en avait vu de bien pire. Même si ça ne faisait jamais plaisir au demeurant de se faire traiter de fou par un ado suicidaire.


-Alors, Roméo ? Dis-moi ce que c’était que tout ce cinéma hein ? Je sais bien que l’on est dans une école d’arts mais cela ne signifie pas que l’on peut jouer à n’importe quoi, n’importe où. C’est très sérieux, ça.


Cyriel se releva et aida par la même occasion Roméo à en faire de même afin de se diriger vers le petit local qui servait d’infirmerie. Autant dire que c’était une pièce très petite qui contenait en tout et pour tout un lit de camp, une chaise et un bureau avec des tiroirs. Les murs étaient blanc, mais pas d’un beau blanc lumineux et reposant. Non, plutôt le genre laiteux ou blanc cassé légèrement passé qui donnait l’impression d’avoir été peint il y a soixante ans et d’avoir été laissé à l’abandon vu les dimensions de la pièce.

Le bureau aussi avait du connaître des jours meilleurs. Probablement un bureau d’occasion vu que l’école venait d’ouvrir récemment ses portes. Il contenait quelques éléments de bases comme des pansements, des sprays contre les entorses, des attelles, des cotons stériles, un peu de paracétamol, et pleins de petits dépliants sur un millier de sujets divers et variés à aborder avec les jeunes.

Le lit quant à lui était plus que sommaire. Inconfortable, rigide et dur, il ne comportait qu’un simple matelas de mousse avec un champ de papier jetable tiré dessus et un renfort intégré au niveau de la tête pour faire office d’oreiller. C’était clairement une salle destinée à faire tampon entre l’infirmerie officielle, située à l’intérieur des bâtiments et le lieu des accidents autrement dit la piscine.

Il y avait le même genre de locaux dans le gymnase, ou sur les terrains sportifs. Cyriel laissa Roméo s’installer sur le lit et tira la chaise pour s’y asseoir afin de l’examiner davantage. S’il commençait à oublier son nom alors qu’il ne s’était pas réellement noyé…


-Tes réflexes pupillaires sont corrects, ajouta t-il après avoir sortit une petite lampe torche d’un tiroir et regardé ses yeux. Peux-tu suivre mon doigt ?


Tout semblait être en ordre, Roméo était seulement un peu désorienté. Etait ce volontaire ou encore un tour de passe-passe ? C’était à Cyriel de le déchiffrer.


-Bon, alors dis-moi un peu ce qui s’est passé au juste, Roméo ?

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

· ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙ * ° . Cyriel Malone . ° * ˙ · ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙



Le malade prend l'avis du médecin, le médecin prend la vie du malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Ven 24 Jan - 6:23


- Alerte à Malibu - Ouvert à tous ! -


J'étais toujours un peu dans les vapes , mais en même temps , on dirait que je me comporte toujours comme quelqu'un dans les vapes , mais une chose est sure , ce type ou du moins ce docteur me pose des questions auxquelles je n'ai pas absolument envie de répondre . C'est quoi un interrogatoire ou quoi ?
Si c'est ça , j'veux qu'on me cherche et je veux rentrer à la maison et dormir le reste de la journée .
Et dire que je vais devoir bientôt retourner en cours . Rien que d'y penser ça me déprime . Quoi que tout me déprime en ce moment . Absolument tout .
Je suivis le docteur jusqu'au petit local d'infirmerie qui d'ailleurs n'était pas si accueillant . En voyant le mobilier et la peinture qui semblait avoir des siècles . J'aurais tout de suite envie de me barrer . Ils connaissent pas les travaux ou la rénovation dans ce bahut ? D'ailleurs je crois qu'il ya beaucoup de choses qu'ils leur manquent . Et parfois je me demande bien ce que je fais ici .
Vraiment . Pourquoi est ce que je suis pas à Londres ? Je sais pas .
Ce qui est sur, c'est que j'aime pas les Australiens . Et oui , l'Angleterre et sa super cuisine me manquent parfois …
Le docteur me fit signe de m'installer sur le lit . J'avais l'impression qu'on allait m’ausculter . Et pourtant , c'est bon j'avais rien ! Je suis vivant ! Quoi que j'ai peut être des problèmes psychologiques . Mais j'aime pas me retrouver seul à seul avec les docteurs . Ok, ça aurait été une femme , j'aurais rien dit . Mais j'ai toujours eu la phobie des docteurs , depuis tout petit , je faisais des crises , je voulais pas voir mon généraliste . Mais ça pouvait ce comprendre aussi , il avait une tête de sadique .
Putin , qu'est ce que tu racontes encore Roméo ? C'est le moment de parler de généraliste ? Non ! Alors allonge toi et ferme là .  
Je regarde le plafond, rien de plus magnifique , tout aussi sale que les murs . Ca me dégoute . La prochaine fois ,je leur ramène un pot de peinture, cadeau de la famille Granger . Merci ! Au revoir !
Il m'avait répondu que lui c'était le docteur Malone . Joli nom pour un docteur .
Bonjour docteur Malone , moi c'est comme je vous l'ai dit , Roméo , Roméo Granger , je pourrais vous expliquer en long et en large pourquoi mes parents m'ont appelés comme cela mais je crois que c'est pas le moment .
J'avoue que je suis peut être allé en peu trop loin en le traitant de fou , car après il m'avait sauvé et vérifier à présent que tout allait bien chez moi . Mais voyez vous , c'est juste le premier truc qui m'est sorti de la bouche quand j'ai senti qu'un gars me donnait un coup dans le dos .
C'est bon le cinéma non ? Vous ne trouvez pas ? Vous savez moi j'adore jouer à nimporte quoi nimporte où . Et la comédie ça a toujours été mon truc . Vous savez j'ai été élever dans une famille d'acteurs de théâtre alors faire semblant on le fait souvent .
Le lit n'était pas si confortable que ça et le docteur sortit sans lampe de poche pour vérifier mes yeux . Je soupirai une nouvelle fois . Y avait besoin de faire tout ça ? Non , je n'en voyais pas l'utilité mais en même temps je ne suis pas un secouriste et lui en ai un . Donc je vais arrêter de critiquer .
-Oui , je vais suivre votre doigt si vous y tenez tant  , lui répondis-je en m'exécutant .
Un léger frisson me parcouru et oui je sortais de l'eau et il ne faisait pas non plus super super chaud là- dedans . Je jetai un coup d'oeil sur mon bras gauche ,en voyant un gros bleu . Et oui, un souvenir de ma chute sur les barres de l'autre jour , quand j'avais essayé de faire de la gym ne m'avait pas loupé . Et d'ailleurs il faudrait peut être  que je m'y remette , un de ces jours à la gym . Reprendre du niveau serait très utile . Surtout après avoir fait une longue pause .
Le docteur me demanda ce qu'il s'était passé . Et bien sur je n'avais pas la réponse et même si je l'avais il n'était pas questions que je lui raconte ma vie et mes problèmes .
-Vous voulez savoir  toute ma vie ou quoi ?!Vous êtes un psy ou quoi ?  Je sais pas ce qu'il s'est passé moi . J'ai peut être voulu tester vos talents de secouriste et qui sait je suis peut être un cobaye envoyé par le directeur ?
Il pouvait y aller pour me déchiffrer j'étais un puzzle insoluble , un cas à part , comme dirait mes profs de lycée . Il fallait juste que je fasse confiance au docteur et que je trouve le courage pour lui expliquer la vrai raison de mon acte .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/01/2014
Messages : 29
Avatar : Andrew Cooper
Statut : Célibataire
Orientation : Je préfère les coloscopies
Crédits : Pour être enregistré faut écrire un truc donc j'écris

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Lun 3 Fév - 0:22

Ce garçon était plus têtu qu’une mule. Et Cyriel n’était pas non plus le bon samaritain. Il était clair que ce gamin avait de gros problèmes psychologiques, et ce n’est certainement pas dans ce local qu’ils y remédieraient en moins de 10 minutes. Il ne pouvait pas perdre son temps à rabâcher la même chose sans cesse et attendre gentiment qu’il daigne s’exprimer. A force de se prendre un mur, on finit par trouver ça lassant.

S’il préférait se complaire dans sa pseudo souffrance ou dans cet état d’auto apitoiement, se faire remarquer ainsi mais refuser par la suite tout type d’aide ou de support d’écoute, qu’est ce qu’il pouvait y faire ?

Ce gamin était plus que récalcitrant. Il ne voulait ni parler, ni être aidé. Il faisait son intéressant, il foutait en l’air les cours des autres, il emmerdait tout le monde mais dès qu’on s’intéressait à lui, il se refermait comme une huître. Ou était l’intérêt de discuter avec un tel personnage ?


-Bon, écoute Roméo, finit par dire Cyriel d’un ton neutre et calme. Toi et moi, nous sommes conscients que toute cette histoire n’était qu’un petit jeu de ta part pour attirer l’attention. Ce genre d’acte signifie qu’il y a quelque chose qui cloche derrière. On ne fait pas une tentative de suicide, ou une telle mascarade juste pour s’amuser. Ce n’est pas un sujet à prendre à la légère.


Il en avait un peu assez de cet énergumène qui ne faisait rien pour lui faciliter la tâche. Il voulait jouer les pauvres âmes et se complaire dans sa connerie ? Parfait ! Mais sans lui.


-Alors voilà deux options qui s’offrent à toi : premièrement tu peux sortir d’ici et retourner à tes occupations, suivre tes cours et revenir me voir quand tu te sentiras prêt pour discuter dans mon bureau à l’infirmerie. Ou bien, nous sortons ensemble pour nous diriger directement dans le bureau du directeur afin que tu t’expliques directement face à lui. Je ne pense pas qu’il sera aussi patient que moi face à ce genre d’attitude.


Il fît une courte pause et le regarda attentivement puis ajouta sévèrement :


-Il faut que tu comprennes une chose, faire semblant de se noyer devant tes camarades, ce n’est ni drôle ni intelligent. Nous avons tous quelque chose à faire ici bas, moi j’essaie d’apprendre aux autres à survivre et à protéger les autres. Certains sont là pour s’entraîner ou pour s’amuser. Toi tu es venu pour juste foutre la merde et attirer l’attention sur toi en refusant par la suite de t’expliquer. Mais si tu ne voulais pas te retrouver dans la situation actuelle, il ne fallait simplement pas sauter dans l’eau. Tu es responsable de tes actes. Tu dois en assumer les conséquences, c’est ça être un homme. Alors, maintenant tu choisis.


Cyriel se leva et rangea les quelques instruments qu’il avait sortit pour ausculter Roméo et ouvrit la porte pour le laisser sortir, il lui indiqua d’ailleurs la porte d’un geste de la main, le visage toujours dur et sévère :


-Soit tu sors et tu reprends ta vie tranquillement pour me rejoindre plus tard à l’infirmerie afin que tu me dises très exactement ce qui s’est passé dans ta tête, sans me mentir ni me dissimuler les choses par tes pirouettes de sorties futiles. Soit, nous sortons ensemble pour nous diriger vers le bureau du directeur. Il appréciera sûrement ce genre d’attitude. Moi, je n’ai pas de temps à perdre avec un individu de ton genre qui m’empêche d’aider ceux qui en ont vraiment besoin et qui réclament mon aide. Je n’aime pas que l’on me fasse perdre du temps en se complaisant dans la mièvrerie.

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

· ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙ * ° . Cyriel Malone . ° * ˙ · ٠ ♥️ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥️٠ · ˙



Le malade prend l'avis du médecin, le médecin prend la vie du malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   Jeu 6 Fév - 8:17


- Alerte à Malibu - Ouvert à tous ! -


Je perdis peu à peu mon sourire face au docteur  Malone . Ok , ok , il était entrain de me faire la morale et même si on fond de moi , je me jurais de ne rien entendre et de continuer à jouer mon petit jeu , je savais que ce qu'il disait été vrai . C'était difficile pour moi de l'admettre mais il a avait raison . J'avais trop joué mon rôle et même si je trouvais ça amusant , il fallait que j'arrête avant qu'il ne me mette vraiment à la porte pour m'accompagner chez le directeur .
Chose que je n'avais pas envie qu'il ne m'arrive . Car , je savais que mon père en serait prévenu et même si je lui dis toutes les excuses du genre : «  papa j'ai essayé de faire du théâtre en public , tu vois je suis doué , je veux devenir comme toi un grand acteur  » Je ne pense pas qu'il appréciera malgré qu'il me pousse à devenir un acteur comme lui .  Et je n'ose même pas imaginer sa réaction , vu nos relations en ce moment , ma sentence est irrévocable comme dirait le présentateur de l'émission Koh Lanta . Rassurez vous, je ne passe pas mes journées à regarder ça , j'ai autre chose à faire , c'est juste la phrase qui m'a plut alors je l'ai ressortie .
Je remarquai que le docteur Malone avait essayé de me faire parler et intérieurement , je pensai : «  N'essaye pas tu n'y arrivera pas , je ne te dirais rien » . Pourtant en y réfléchissant bien , je me dis que je devrais l'écouter . Je suis mal dans ma peau même si on ne le voit pas parce je suis toujours super sur de moi et cache toujours mes vraies émotions . Je ne suis pas du genre à raconter ma vie aux autres . «  Tu es mystérieux » comme me disait Elsa la première fois qu'elle m'avait vue .
Elsa …
Elle est bien la raison de tout mes problèmes …
-Je l'admet . J’admets  que tout cela n'est pas un ridicule jeu de ma part , ça l'été peut être pour moi au début mais en réfléchissant à mes actes , j'ai remarqué , que oui , c'est bien moi le problème . Et oui vous avez raison , faut pas le prendre à la légère .
Je fus légèrement surpris quand il parla de suicide et si c'était vraiment ça ? Il avait peut être raison. Non ! Me disait une nouvelle fois ma conscience , n'écoute pas ce prof qui rabâche encore , on est pas chez le psy là , t'as rien à lui dire !
Mais d'un autre coté , l'autre voix dans ma tête me disait : Roméo arrête d’enfouir tout ça au fond de toi , si tu parles , tu te sentiras forcément mieux après .
Mais merde ! C'est quoi toutes ces voix dans ma tête ?! Je suis fou ou quoi ! Je crois que je le suis . Oh my god , ça va vraiment pas chez moi là , pas du tout .
En fait , pour tout dire , je suis perdu , je sais pas quoi faire , ni quoi dire .
Moi perdu ? ! Ça m'arrive jamais , j'ai toujours mon dernier mot à dire . Mais là , devant le docteur Malone , je n'arrive pas en placer une . Non , je ne suis pas si con , j'ai toujours mon dernier mot , je ne vais pas me laisser abattre comme ça .
-Non , il est pas patient , je vous le confirme , en plus , il me connaît déjà bien , je suis pas un élève sage , alors vous voyez le bureau du directeur , c'est un peu comme ma deuxième maison . Mais là , j'ai pas prévu le café et les petits gateaux pour le directeur, vous savez les cookies, c'est ces préférés . J'ai essayé de lui offrir des cookies une fois et résultat , il était plus sympas après ! Bon on va dire que là , j'ai pas prévu le coup donc …

Ta gueule ! Ta gueule Roméo ! N'essaye pas de faire ton humour débile dans ce genre de situation, ça va ne va faire qu'empirer les choses .
Oui surtout que là , la situation n'était pas prête de s'atténuer   .
J'avais remarqué que le docteur Malone était quelqu'un de très patient mais là avec moi je voyais qu'il perdait peu à peu  sa précieuse patience . Ce qui était plutôt normal quand on y pense .  
Je n'étais qu'un pauvre petit garnement , on me l'avait que trop rappeler dans mon enfance . Mais voilà , on est comme on est . Et j'esquissai un sourire quand il me dit : « toi tu es juste venu pour foutre la merde » . Il avait bien trouvé les mots justes . «  Tu es un fouteur de merde » m'avait dit mon père quand il m'avait surpris avec Elsa . Les mots résonnaient dans ma tête .
-J'ai conscience de mes actes , Monsieur Malone , j'ai 22 ans , je ne suis plus un bébé , je me considère comme un homme même si ça ce vois pas  . Quand j'étais petit , j'étais plutôt du genre violent avec mes camarades mes parents m'ont emmené chez le psy . Il était hors de question pour moi de parler avec ce type . Pendant 5 minutes , j'ai refusé de lui parler , il a essayé , il a essayé de me faire parler , mais quelques minutes plus tard, j'ai claqué la porte de son bureau et je suis parti en courant  . Alors je ne sais pas si vous pouvez vraiment m'aider . Parce que le truc , c'est que je n'ai pas besoin d'aide . Alors merci de m'a avoir ouvert la porte, ce sera ça de moins  à faire pour moi !
J'étais entrain de jouer à qui était le plus fort avec lui . Mais il avait gagné , il voulait me virer, m'emmener chez le directeur , bah il allait pouvoir le faire .
Je m'apprêtai à sortir , quand une phrase d'Elsa me revint en tête : « On est seul au monde à présent , nos familles nous détestent pour ce que l'on a fait , mais si quelqu'un veut t'aider , ne refuse jamais son aide » 
Les mots résonnèrent dan ma tête et je revins m’asseoir près du lit . J'avais changé, j'avais changé d'avis . J'en étais certain à présent .
-Je m'excuse de tout ça . J'ai changé d'avis . Est ce que vous voulez bien m'écouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alerte à Malibu [Ouvert à tout le monde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CM Punk surprend tout le monde ! (Spoiler Over The Limit)
» salut tout le monde!
» Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
» Bonsoir à tout le monde !
» Miharu (Shirley ) qui dérange tout le monde enfin je crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artbeats :: ArtBeats Academy :: Complexe sportif :: Piscine-