AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Ven 10 Jan - 9:44


- Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? - Claudia & Roméo -


Bip ! Bip ! Bip ! Le réveil sonne encore et encore comme chaque matins , rien n'est plus poétique que son affreuse sonnerie qui vous réveille et fais disparaître le rêve que vous étiez entrain de faire . Et oui ! C'était mon cas aujourd’hui !
Je sais je sais  vous allez me dire qu'on a pas le droit de rêver .
Mais il ya deux minutes , avant que ce foutu truc ne sonne , j'étais entrain de rêver que j'embrassai une fille sur une plage . Bah quoi ? J'ai le droit de rêver de la fille de mes rêves non ? Ok , ok je me tais . Vaut mieux pas que j'essaye de faire de l'humour , car oui j'ai un humour complètement nul le matin . Mais voyez vous je ne suis pas non plus du matin et j'ai mais raison . Aujourd’hui c'est la rentrée et hier j'ai pas dormi de la nuit . Nouvelle école , nouvelle ville , nouvelles têtes, ça vous stresse pas non ? Bah moi si . Parce que n'est pas nimporte qu'elle école où je vais , c'est Artbeats . Alors si l'un d'entre vous ne connaît pas cette école , je lui conseille de taper Artbeats dans la barre de recherche de notre ami Google et le tour est joué !

Fini mon de blablater , j'entends déjà mon père entrain de crier depuis la cuisine.
«  Le petit déjeuner est prêt ! Oh debout ! »
Oui , si il crie c'est pour moi , car sur toutes les personnes qui vivent avec moi je suis toujours le dernier à me lever . Petit recap .
Cathy se lève la première
Juliet ma sœur , la deuxième
Mon père le troisième
Louise ,ma demie -sœur la quatrième
Mon cousin , le cinquième
Elsa , ma demie- sœur la sixième
Josh mon demi - frère , le septième
Lily , ma cousine , la huitième
Et puis bah moi , le dernier quoi .
Même si Lily devrait être hors classement parce que elle n'arrive pas non plus à se lever le matin , on a le même rythme le matin . Peut être parce qu'on fait toujours les fous avant de se coucher .
Puis dès que j'arrive à me lever , c'est toujours le même rituel , toute la famille doit seulement déjeuner quand tout le monde est arrivé . Je vous dit pas à quel point les autres on envie de me taper quand je suis le dernier à venir et qu'ils ont envie de manger . Et que toute la famille va être en retard .
Bref , après les cafés , chocolats et croissants que mon père achète tout les matins . Viens la question fatale :
Qu'est ce que je vais mettre aujourd’hui ?
Et ma réponse à cette question est : Je ne sais pas !
Je prend le premier truc que je trouve .
Oui , et le premier truc que j'ai trouvé ce jour là , c'est le tee-shirt que m'a offert ma cousine le jour de mon anniversaire , celui où où il ya écrit :
«  I'm in love with every girls »
Bah voilà rien de mieux pour se faire remarquer dès le premier jour mais bon j'ai pas le temps de trouver autre chose .

En vitesse , je monte dans ma voiture , non j'emmène ni Elsa ni Lily , parce que je sais que si je les attend , je vais encore être en retard . Oui , une fille ça prend trop de temps pour se pomponner .
Mais c'est là que je remarque que j'ai oublié mon sac de danse . Merde !
Résultat , je coupe le moteur de la voiture et monte chercher ce sac .

Sur le parking , de l'université , j'ai failli foncer dans la voiture de quelqu'un . Je ne vous décrit pas la tête du mec, oui , il a crut que j'allais lui abîmer sa belle voiture . Mais non , je sais comme même conduire même si ma voiture a eu beaucoup de malheurs avec moi . Mais bon, voilà quoi .

Ensuite deuxième épreuve trouver l'endroit où j'ai cours . Alors que j'entre dans le bâtiment , je regarde vite fait l'heure .
Non !15 minutes de retard ! C'est pas possible ! Je veux me réveiller !
Je cherche mon emploi du temps chez la réceptionniste et commence mon sprit de la journée qui consiste à courir dans les couloirs . J'ai l'habitude de faire du sport mais là faut pas abuser . Surtout moi quand je cours , je ne regarde jamais où je vais . Et résultat sans que je m'en rende compte , je finis par me retrouver par terre , histoire de faire coucou au plancher car oui , je viens de foncer dans quelqu'un .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/11/2013
Messages : 54
Avatar : Lindsey Stirling
Statut : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Crédits : Myself

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Sam 11 Jan - 4:57


Si l’on pouvait donner un problème auquel Claudia devrait remédier, ce serait surement sa mauvaise habitude de se lever tard et évidemment, à la dernière minute. Bon, il y aurait probablement plein d’autres choses, mais ce matin-là, c’était surtout à cela qu’elle pensait après 3 matins consécutifs ou elle était arrivée en classe quelques secondes avant le début du cours. Cette fois, ça dépassait un peu les bornes, car voilà… elle était en retard de plusieurs minutes ! Du genre…10 minutes ! Il fallait que ça cesse…mais passons, car pour le moment, elle devait continuer de courir.

Elle avait été tellement pressée qu’elle avait dû attacher ses cheveux rapidos presto en un chignon relâché et mettre un t-shirt trop grand et un jeans, premières choses sur lesquelles elle avait mis la main. Style qui n’était pas trop son genre, mais bon, elle avait de bonnes raisons. Elle avait préféré prendre le temps de se brosser les dents au lieu de se peigner ou de s’habiller à son goût. Il fallait savoir mettre ses priorités !

Mettant son sac, qui contenait déjà tous ses cahiers, sur son dos, elle n’eut qu’à prendre son étui à violon et ses partitions puis à se glisser dans ses chaussures. Pour le déjeuner, elle allait passer son tour, elle mangerait plus à l’heure du midi. Elle se rendait dans un cours d’écoute musicale, elle n’aurait pas besoin de son violon, mais après le diner elle avait un cours de pratique et là et bien, il serait nécessaire. De toute façon, elle n’aimait pas laisser son violon dans sa chambre. Il était comme une partie d’elle, elle ne pouvait pas s’en séparer trop longtemps, sinon ça lui démangeait, elle se sentait nue carrément.

Traversant une partie du campus, elle eut envie de sourire en se voyant sautiller  comme une gazelle, mais elle devait reprendre son sérieux, la situation n’était pas si amusante. Elle détestait décevoir ses professeurs. Bon, il ne lui disait pas personnellement qu’ils étaient déçus d’elle, mais c’était l’impression qu’elle avait chaque fois. Pour elle, Artbeats n’était pas une simple école. Il avait été difficile de la rejoindre et elle était venue de loin pour y accéder, elle ne voulait pas perdre sa place.

Elle effaça son sourire et entra dans le bâtiment, monta les marches deux par deux. Alors qu’elle allait tourner le corridor qui menait à sa classe, une feuille de partition s’échappa du paquet qu’elle tenait dans sa main droite. Alarmée, Claudia suivit la trajectoire de la feuille qui se glissa dans les marches. Elle descendit les marches et se retrouva au deuxième étage, là où la feuille avait terminé son voyage. Elle la ramassa doucement, la replaça avec les autres. Alors qu’elle allait retourner dans les escaliers pour rejoindre le troisième étage, elle reçut un coup en pleine figure. Plutôt sur la tempe. Cela lui donna un sacré choc et étourdie, elle se ramassa les deux fesses au sol.

- Merdouille ! Ça devait arriver là ! Désoler ! Désoler ! je ne regardais pas où j’allais….

Elle se frotta la tête d’une main et tenta de rapatrier ses feuilles le plus rapidement possible avec sa main disponible tout en grommelant qu’elle ne pouvait pas être plus en retard.

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YO I'M APPLE JACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Mar 14 Jan - 2:10


- Il est interdit de courir dans les couloirs - Claudia & Roméo -


-Vous êtes bien en retard pour un premier jour non ? Me lança la réceptionniste alors que je trépignai pour qu'elle me donne enfin mon emploi du temps et arrête de me faire la morale .
Oui , qu'on me fasse la morale fait partie des choses que je déteste . Et le plus souvent quand c'est mon père ou quelqu'un d'autre qui commence à me sermonner , je met écouteurs sur les oreilles et je fais semblant d'écouter . C'est bien plus pratique comme ça . Sauf que là , j'avais pas vraiment le temps de sortir mes écouteurs et tout le tralala et en plus je risquai de me faire confisquer mon portable alors . Je n'avais pas non plus envie de faire coucou au burreau du doyen dès le premier jour . Je sais que je suis un mauvais élève mais comme je suis nouveau ici , bah personne le sait . Bon , ok, ils vont pas tarder à s'en apercevoir mais voilà quoi . On ne changera jamais qui on est . J'avais fait bonne impression à l'audition d'entrée et j'étais rentré dans cette école , ne me demandez pas comment j'ai fais , mais on va dire que j'étais en forme ce jour là . Après je suis allé fêter ça tout seul dans le bar du coin , car oui figurez vous que personne n'a voulu fêter ma victoire pour l'audition . Mon père était trop occupé et tout le reste de ma famille aussi . Résultat , j'ai discuté avec l'alcoolique du coin pendant toute la soirée, j'ai un peu abuser de la vodka,je suis rentré chez moi à pied , à moitié dans les vapes . Et c'est la que j'ai croisé une des dames du jury de l'audition, elle m'a proposée de venir dans sa voiture pour me raccompagner  . Je ne vous décrit pas la honte que j'ai eu , au début ça aller , elle ne savait pas qui j'étais , je me suis inventé un nouveau nom , j'étais Jean Claude . Ne me demandez pas pourquoi j'ai pris Jean Claude , j'étais bourré c'est tout . J'ai réussi à lui indiqué là où j’habitai , elle m'a gentiment déposé , mon père est sorti, furieux , au passage j'ai vomi en sortant de la voiture , oui la vodka ça ne m'a jamais réussi .
Après la dame a appris qui j'étais par mon père : Roméo Granger , le gars qui avait passé l'audition pour Artbeats .
Elle est partie , je ne l'ai jamais revue et j'espère ne jamais la revoir parce que si elle fait partie des profs de danse , je n'ose même pas imaginé le truc .
La ponctualité fait partie des valeurs de notre école , tachez de le savoir à l'avenir .
Elle me regarda , je lui lançai un regard noir puis elle me tendit mon emploi du temps . Je ne cache pas que je lui ai arraché des mains et que je suis parti en courant vers le premier étage . Seulement  ma course s'est arrêtée  là vu que j'ai eu la maladresse de foncer dans la personne qui allait dans mon contresens .
Les couloirs devraient être plus grand moi je dit  . Ok, ok , je me tais .
Des feuilles volèrent autours de moi . Et j'eus juste le temps de voir la personne en face de moi . Une fille aux yeux bruns .
-Désolé , désolé, je t'ai pas vu non plus , ça va ?
Je pris sa main pour l'aider à se relever et esquissai un sourire . J'aurais voulu le temps de la connaître un peu plus , elle avait l'air sympathique . Mais voilà quand le temps cours , il faut le rattraper . J'ai pris mes affaires et j'ai détaler dans le couloir pour partir à mon cours de danse à la vitesse de la lumière .
Je suis arrivé à mon cours de danse , les autres étaient déjà là , en tenue et tout . Là , la prof qui était en plus cette fameuse dame me répliqua :
-La ponctualité est l'une des valeurs les plus défendues dans notre école
-Tachez de le savoir à l'avenir , répétai-je en connaissant la chanson , c'est bon j'ai compris !
J'avais l'impression que le personnel de cette école avait appris la phrase par cœur . Deuxième fois que je l'entends de la journée . C'est bon là . Y en a marre .
Je posai mon sac sur le coté et l'ouvris pour y trouver mes chansons de danse mais au lieu d'y avoir mes affaires de danses , il y avait un violon .
La prof s'en approcha et lança :
-Je crains que tu t'es trompé de cours , ici c'est les danseurs pas les musiciens !
Oui , j'avais compris qu'elle voulait me mettre à la porte et commencé son cours . Mais là j'étais dans une situation de dingue . J'avais pris le violon de cette fille et comment le lui rendre ? Je ne savais  même pas qui elle était   .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/11/2013
Messages : 54
Avatar : Lindsey Stirling
Statut : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Crédits : Myself

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Sam 25 Jan - 7:25


Occupée à ramasser ses feuilles, elle ne regarda pas vraiment le garçon devant elle qui se remettait lui aussi du choc. Elle ne leva les yeux que lorsqu’elle eut terminé de rapatrier ses partitions et croisa alors un regard chocolaté. Une main était tendue vers elle et des excuses lui parvinrent aux oreilles. Elle accepta la main et continua de le fixer pendant qu’elle se relevait. Il lui sourit et elle ne put s’empêcher de sourire aussi, même si bon, elle n’avait pas le temps de socialiser avec des inconnus. C’est lorsqu’il s’en alla comme si de rien était qu’elle pris conscience que... et bien…qu’elle était toujours en retard !! Elle se pencha et ramassa son sac. Au moment où elle voulut prendre l’étui de son violon, elle remarqua un sac noir par terre. Euuuuuh ! Merde ! pensa-t-elle. Le garçon était parti avec son violon et lui avait laissé un sac qui ne lui servirait à rien.

Bon, il est vrai qu’elle n’avait pas besoin de son violon pour le cours actuel et donc qu’elle pouvait toujours rejoindre sa classe et tenter de retrouver le garçon plus tard, mais elle ne se sentait pas à l’aise sans son précieux instrument et…le garçon lui avait surement besoin de son sac.

La jeune musicienne soupira longuement. Il fallait dire adieux à son premier cours de la session. Elle plaça ses partitions correctement dans leur pochette et les callas sous son épaule. Puis elle prit le sac au sol qui devait être un genre de sac de sport vu l’odeur. Claudia grimace un sourire. Aaah les mecs. Elle le plaça sur son épaule et se tourna vers les classes dans le corridor. Il y en avait tellement…et elle n’avait aucune idée dans quelle pièce il était entré.

Claudia s’approcha de la première classe. C’était en fait un studio. Et il était vide. Elle continua vers la deuxième qui ressemblait plus à une classe traditionnelle, mais sur le PowerPoint de l’enseignante, on montrait un corps humain et ses muscles. La violoniste chercha le garçon dans l’assemblée, mais parmi les rares garçons, il n’était pas là. Enfin…son intuition lui dictait de continuer. Après tout, elle n’avait pas beaucoup regardé l’inconnu pour vraiment savoir à quoi il ressemblait. Elle avait surtout vu ses yeux. Hélas, il lui serait difficile d’aller voir les garçons de chaque classe pour vérifier leurs yeux.

D’une autre classe sortaient les bruits étouffés d’une musique entrainante. Les élèves étaient en train de pratiquer une chorégraphie. Ils étaient vraiment beaux à voir, complètement absorber par la tâche, par les mouvements, par le rythme. Claudia eut envie de rester là longtemps, mais elle ne reconnaissait pas le garçon là non plus et…la prof la remarqua et lui lança un étrange regard. Claudia recula vivement de la porte et s’éloigna. Elle rencontre deux autres classes vides avant de tomber sur une classe occupée par des élèves en plein échauffement. La jeune fille les observa aussi et remarqua alors un garçon dans le coin un peu désabusé qui regardait un étui noir. L’enseignante qui venait de le quitter ne semblait pas de très bonne humeur. Elle croisa le regard de Claudia dans la fenêtre et celle-ci en eut des frissons. Elle déglutit et prit son courage à deux mains. Elle fit signe à la prof d’approcher.
La dame sévère ne sembla pas se réjouir du dérangement, mais elle vint lui ouvrir la porte.

- Quoi ? lança-t-elle brusquement.

Pas du tout préparée à cela, Claudia hésita de nouveau puis se lança.

- Je suis vraiment désolé de venir déranger votre cours, mais il y quelques minutes j’ai eu la maladresse de foncé dans l’un de vos étudiants, comme il m’a aidé il est arrivé en retard. Cela vous a surement causé beaucoup d’ennuis et je tenais vraiment à m’excuser.

La musicienne espéra que l’enseignante serait moins furieuse d’entendre cela, mais son visage ne se dérida pas et elle lui lança un « hum ». Du genre à dire « pouvons-nous en finir rapidement », aussi, Claudia continua-t-elle.

- Nous avons aussi malencontreusement échangé nos sacs…j'aimerais bien avoir mon violon et je crois qu’il aura besoin de ceci. Finit-elle en montrant le sac de sport à la professeure.

La dame la regarda un long moment, elle lui jeta même un regard de dégout en observant sa tenue de haut en bas. Claudia eut envie de répliquer, mais elle se dit que ça n’en valait pas la peine. Elle attendit sagement le verdict de la professeure de danse.

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YO I'M APPLE JACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Sam 1 Fév - 6:43


- Il est interdit de courir dans les couloirs - Claudia & Roméo -


Ponctualité, assiduité , silence et travail rigoureux . « voilà les quatre règles sur lesquelles tu dois te baser pour réussir ton année » m'avait lancé mon père .
Et bien on pouvait dire que c'était mal parti , la moitié de ces règles avaient été enfreintes . Vous savez moi les règles, ça n'a jamais été mon truc . Surtout la ponctualité . Je me souviens de mes retards récurrents au lycée . Mais bon , on va dire que j'avais toujours une excuses valables , panne de réveil, voiture en panne ou vélo qui déraille . Et je peux même dire qu'être en retard dans ce lycée c'était pas toujours marrant , déjà parce qu'il fallait chercher le traditionnel billet de retard ou encore parce qu'au moment où tu franchis la porte du lycée , t'as la CPE qui te dis : - Vous êtes en retard !
Non mais c'est bon, t'as juste à regarder ta montre et tu vois que t'es en retard . Pas besoin de quelqu'un pour te rappeler que t'es en retard . Bref , les CPE n'ont jamais servies à rien et ne serviront jamais à rien . Et puis moi je suis toujours parti du principe que dans ma logique : Si je suis en retard , pas besoin de me presser car impossible d'arriver encore plus en retard . Logique non ? Bah pour moi ça l'est , mais n'essayez pas de comprendre ma logique , vous savez , elle est plutôt étrange . Et moi je suis un étranger au milieu de toute cette foule d'élèves qui se pressent à aller en cours alors que moi je ne suis pas du tout motivé .
Il était vrai qu'en entrant dans ma salle de danse pour rien que d'y voir la prof , j'ai tout de suite était dégoûté par les cours . Car oui pourquoi ? C'est mon premier jour et cette prof m’engueulent déjà , les autres eux me fixent et j'ai l'air con oui , je le sais , certains échappent des petits ricanement . J'aurais eu envie d'en taper certain mes je me suis retenu . Oui , car un soi-disant violoniste qui débarque dans un cours de danse , vous voyez ça le fait vraiment pas . J'ai rien contre les violons , bien sur , j'ai même déjà essayé de jouer sur celui de ma cousine et résultat j'ai fait grincé le violon , j'ai une fois cassé l'archet et je me suis mis de la colophane partout . Alors non , le violon , ça ne peut pas être mon truc . N'empêche que je ne peux pas me dire , je fais l'échauffement avec eux parce que je n'ai pas mes affaires de danses , pas de chansons adaptés et tout . Car oui , faire de la danse en jean , on ne peux pas se le permettre , dommage !

Alors quand ma prof m'a fait la remarque , j'ai pris soin de remballer le violon et j'ai claqué la porte . Je n'allais pas non plus rester là les bras croisé à ne rien faire , tant que cette prof me crie dessus . Quand je suis sortis , je l'ai entendu répliquer quelque chose en espagnol du genre : «  Mama mia , c'est qui cette élève » Je ne suis même pas certain que c'était de l'espagnol ou une autre langue mais à en juger son accent , c'était un sorte d'accent espagnol , italien , portugais, tchèque ou je sais pas quoi .  Désolé pour les amateur de langues , je n'ai malheureusement pas eu mon master !
Je suis allé jusqu'au bout du couloir pour voir si il y avait des cours de musique , mais les salles étaient toutes vides . Et j'ai arrêter ma recherche quand j'ai vu une fille arrivée dans ma salle de danse , elle venait de rentrer et j'étais sur que c'était elle ! J'entrai en trombe et la fille était justement entrain de parler à la prof qui semblait bouillir de l'intérieur .
-Je ne sais même pas qui est cet élève , répondit la prof , il vient de repartir et ose arriver en retard à mon cours , c'est inadmissible , bientôt je l'envoi au conseil de discipline pour son comportement !
Je m'interposai entre les deux .
-Tiens j'ai ton violon , déclarai-je à la fille en souriant
-Est ce que je peux reprendre mon cours ! Me coupa la prof en se dirigeant vers les autres élèves en comptant la mesure , 1,2,3 et 4 !
Je fis signe à la fille de me rejoindre dans le couloir comme ça on dérangerai moins les petites ballerines et leur chef qui ressemblait à un général de la Seconde Guerre mondiale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/11/2013
Messages : 54
Avatar : Lindsey Stirling
Statut : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Crédits : Myself

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Mar 18 Fév - 14:45

Claudia essayait de convaincre une enseignante grognonne de sa bonne volonté, mais celle-ci s’était définitivement levée du mauvais pied ce matin-là, car une aura noire ne quittait pas ses yeux. Décidément, la musicienne était contente de ne pas l’avoir comme enseignante.  Elle sembla ne pas vouloir me répondre, mais finalement les mots sortirent enfin, ou plutôt le venin.

- Je ne sais même pas qui est cet élève, il vient de repartir et ose arriver en retard à mon cours, c'est inadmissible, bientôt je l'envoi au conseil de discipline pour son comportement !

Il venait de repartir ? Mais Claudia n’avait pas pu le manquer ! Elle glissa un regard dans la classe. En effet, parmi tous les danseurs, aucune ne ressemblait à celui aux beaux yeux qui l’avait aidé à se relever. Merdouille…mais où pouvait-il être ? Elle remarqua alors que la classe était dotée d’une deuxième porte à l’autre bout de la salle. Cela devait pouvoir répondre à sa question. Elle avait complètement oublié l’enseignante de danse qui s’impatientait dans le cadre de porte et en levant les yeux, elle croisa un regard mauvais. Une vraie sorcière se dit-elle.

Finalement, une voix vint briser l’ambiance de malaise qui enflait dans tout le corridor.

- Tiens j'ai ton violon

Claudia se retourna rapidement et répondit au sourire que le garçon de plus tôt lui offrait. L’enseignante, elle, n’était pas là pour le plaisir et elle le fit rapidement savoir.

- Est-ce que je peux reprendre mon cours? 1, 2, 3 et 4 !

Claudia regarda le garçon et roula des yeux pour lui montrer son exaspération. Lorsqu’il s’éloigna de la classe, elle le suivit. Derrière eux, une porte se ferma brusquement.

- Elle a oublié de prendre son café ce matin la petite dame. Une vraie sorcière. C’est toujours comme ça ? Ne put s’empêcher de demander la musicienne, ne sachant pas s’il était nouvel élève ou non.

Pour sa part, elle venait de passer une session complète, alors elle commençait à connaitre les professeurs, ils n’étaient pas si nombreux et enseignait généralement plus d’un cours. Elle n’avait pas encore rencontré tous ses professeurs, mais pour l’instant, il était plutôt sympa, dans le genre, si tu es attentif et ponctuel, tout va bien aller. Claudia n’était généralement pas la chouchoute de classe puisqu’elle arrivait toujours seulement 2 ou 3 minutes avant le début du cours et dérangeait souvent la classe en se plaçant. Elle s’était promis de régler ce petit problème, mais il faut croire que le changement n’était pas dû pour ce matin-là.

Elle sourit au garçon, retournant à la réalité. Ils étaient maintenant plus loin dans le corridor, là où il ne pourrait pas déranger le reste des groupes de danse. Claudia loucha vers sa montre. Son cours était déjà commencé depuis 10 minutes, autant laisser faire que d’arriver si tard, elle demanderait à une amie de lui prêter ses notes.

Elle glissa le sac de sport de sur son épaule et le tendis au garçon.

- Bon…

Elle ne savait pas trop quoi dire et c’était même un peu gênant, elle sentit ses joues se réchauffer doucement

- Euh, j’imagine qu’on se redonne nos sacs et voilà.

Comme elle n’avait pas trop envie de terminer cela juste comme ça, elle lui demanda :

- Tu comptes retourner dans ton cours avec la sorcière ?

Elle continuait de lui tendre le sac. Peut-être que lui aussi déciderait de ne pas aller dans son cours ? Alors, peut-être qu’ils pourraient faire un minimum connaissance et rire un peu de cette mésaventure. Peut-être qu’elle pourrait connaitre son nom ? Claudia aimait faire de nouvelles rencontres et trouvait que l’occasion s’y prêtait bien. Enfin, tout dépendait de lui maintenant…

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YO I'M APPLE JACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Jeu 6 Mar - 8:07

Cette prof de danse commençait de plus en plus à m’exaspérer et cela faisait une semaine que ça durait . Et dire qu'après une semaine , elle n'a toujours pas retenue mon nom . Peut-être parce que je ne viens qu'un cours sur deux . Et c'est bien sa faute tient ! Si elle arrêtait de tyranniser les élèves , je serais déjà devant elle, mes chansons au pieds et à la bonne heure pour le cours . Mais vu que c'est pas le cas . Je vois pas pourquoi je n'ai pas le droit moi , de ne pas arriver en retard . Elle me dirait que je suis un élève comme les autres et je lui répondrait le contraire et là , elle m'enverrait voir le proviseur .  Je connais le scénario , j'y ai déjà était confronté maintes fois quand j'étais plus jeune et j'y suis toujours encore confronté . Mais bon ! C'est la vie on va dire . Tout de même , j'arrive en retard si je le veux et je me le permet . Oui , j'ai des grands airs , je sais . C'est de famille on va dire .
Je n'avais donc pas voulu rester une minute de plus dans son cours , autant déguerpir et chercher la propriétaire du violon dans le couloir , ce sera plus efficaces que de rester là , à subir les ordres et les menaces de cette vieilles femmes . Le professeurs ici , je vous jure . Je n'en ai trouvé aucun sympas pour l'instant . Oui, j'ai la fâcheuse tendeuse d'entretenir de mauvaises relations avec l'ensemble du personnel de cette école . Et le pire ! Mon père est prof de théâtre ici , alors je crois que c'est bien avec lui que j'ai mes pires relations . Oui , entre père et fils , nous deux , ça n'a jamais été ça et ça ne le sera jamais d'ailleurs .
Je tendis son violon à la fille à qui j'avais malheureusement foncer dedans , tout à l'heure . Et c'est toujours avec un sourire , que je lui redonnai son précieux instrument . Car oui , même si je bouillais à l'intérieur , que j'avais envie de frapper cette vieille prof , avec les filles j'essayai de paraître le plus naturel possible . Même si en ce moment , j'aurais envie de claquer cette prof , tellement elle m'a énerver  avec ses remarques . Mais bon , on m'a appris à ne jamais taper les filles et donc ce n'est pas aujourd’hui, que je supprimerai l'une des membres du personnel d'Artbeats . Je suis insolent avec les profs mais pas à ce point là comme même .
Tu parles qu'elle l'a oublié son café , je vais lui faire vomir la prochaine fois , elle aura droit à une dose toute spéciale de ma part . Mais bon , je pense pas que c'est ça qui va le remettre de bonne humeur . Ça fait une semaine que je me la coltine en cours et c'est tout les jours pareil . Bienvenue au pays des sorcières ! Et le pire , c'est une prof de danse ! T'a déjà vu une sorcière danser ? Bah c'est horrible .
Parfait portrait de cette femme .  Une sorcière . La fille en face de moi avait bien trouver les mots justes . Une sorcière , oui , ma prof de danse était une sorcière .
Nous échangeâmes nos sacs . Même si je n'étais pas heureux de retrouver le mien car qui dit sac de sport , dit sac de danse et qui dit danse , dit cette horrible prof . Après que chacun ait repris ses affaires respectives , il y eut un grand silence . Même  moi , qui était le mec le plus bavard du monde ne trouvait pas quoi dire . Mais en même temps que dire pendant une situation comme celle-ci . Quoi que , je trouve ça comme même drôle tout ce qui nous ai arriver . Ne me demandez pas pourquoi je trouve tout ça drôle , car oui j'ai un humour débile . Arriver en retard et foncer dans quelqu'un , bah j'aime bien ça . Non , c'est surtout l'attitude de la sorcière qui me fait bien rire . Tant que je peux la faire chier par tout les moyens possibles , bah je suis content .
-On se redonne nos sacs et voilà ?! Non , tu déconnes , je compte pas retourner en cours , toi si ? Parce qu'on s'est foncé dedans , mais on peux faire peut-être connaissance . Je connais absolument personne ici , j'suis nouveau mais même si je suis nouveau , j'aime me faire remarquer ! Et puis sinon , moi c'est Roméo , Roméo Granger !
Je lui adressai un autre sourire avant de reprendre .
-On va peut -être pas stationner dans ce couloir toute la matinée parce que je sens que la sorcière va encore sortir pour me dire que je parle trop fort , je l'entends déjà dire : «  je n'entend plus la musique , je ne peux plus battre la mesure , sacrilège » par contre , je connais pas l'école donc je peux pas te dire où on peux aller !  


Milles excuse pour l'immense retard   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/11/2013
Messages : 54
Avatar : Lindsey Stirling
Statut : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Crédits : Myself

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   Lun 12 Mai - 5:47


Elle était devant lui, les joues un peu rosées, tendant un sac de sport. Il le ramassa finalement et elle prit enfin le sien. Elle sera doucement le sac qui contenait son violon. Même si elle se doutait que le garçon n’aurait pas fait de mal à son précieux instrument, elle était contente de le retrouver en un seul morceau. Après tout, il était un peu toute sa vie, même s’il commençait à se faire vieux. Elle lui avait lancé une invitation très subtile à fuir son cours et à faire quelque chose d’amusant. Elle ne savait pas s’il avait compris son message, mais il lui répondit :

- On se redonne nos sacs et voilà ?! Non, tu déconnes, je compte pas retourner en cours, toi si ? Parce qu'on s'est foncé dedans, mais on peux faire peut-être connaissance. Je connais absolument personne ici, j'suis nouveau mais même si je suis nouveau, j'aime me faire remarquer ! Et puis sinon, moi c'est Roméo, Roméo Granger !

Tout cet enthousiasme la surprit, mais elle sourit rapidement. Quel amusant garçon ! Il s’appelait Roméo, comme dans l’histoire de Shakespeare et Granger comme la fille dans Harry Potter. Elle eut envie de lui faire un commentaire, mais elle se retint. Il devait avoir droit à des blagues sur son nom déjà très souvent. Donc il était nouveau ? C’était intéressant. Pour sa part, elle n’était pas très nouvelle, mais elle n’avait pas une panoplie d’amis non plus. En souriant, Roméo continua :

- On va peut-être pas stationner dans ce couloir toute la matinée parce que je sens que la sorcière va encore sortir pour me dire que je parle trop fort, je l'entends déjà dire : « je n'entend plus la musique, je ne peux plus battre la mesure, sacrilège » par contre, je connais pas l'école donc je peux pas te dire où on peux aller !

Claudia pouffa de rire. Cette enseignante allait devenir le running gag, elle le sentait.

- Attention, elle va te jeter un mauvais sort si tu continues de lui parler comme ça.

Elle comprit qu’elle avait la mission de trouver un endroit qui pourrait être chouette à visiter et à s’y asseoir pour faire connaissance. Sur le campus, à l’extérieur du campus, elle n’était pas trop sure.

- Uhm…on pourrait aller euh…par là

Elle pointa la direction de l’escalier qui leur permettrait d’aller vers l’extérieur, ce serait déjà un bon début. Pendant qu’elle marchait, elle réfléchissait à un endroit intéressant. Même s’il était nouveau, il devait connaitre la cafétéria, puisqu’il devait manger de temps en temps. Sinon, il y avait le complexe sportif, mais bon, ils n’étaient pas vêtus pour faire du sport. À la bibliothèque, ils ne pourraient pas parler. Bref, c’était plus compliqué que ça ne le paraissait. Finalement, elle choisit de l’amener à l’extérieur tout simplement. Ils pouvaient aller s’asseoir dans les gradins près du terrain de football.

- C’est bon, j’ai choisi, allons dehors.

Elle sourit et continua sa promenade plus vivement, cette fois, une destination en tête. Même s’il y avait quelques nuages, il faisait chaud et on était bien à l’extérieur. L’air lui fit un grand bien. Ce que ça pouvait sentir la poussière dans le vieux bâtiment. Elle tourna la tête vers Roméo.

- Au fait, moi c’est Claudia, Claudia Lafleur. Je suis arrivé il y a un petit moment déjà, mais je ne pense pas que je connais tous les recoins du campus. En tout cas, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand-chose à voir. Sinon, je suis française et toi, tu es d’ici ?

Elle voulait lui poser des milliers de questions, mais elle ne voulait pas non plus avoir l’air harcelant. Elle regarda devant elle et les fit tournée en direction des terrains extérieurs.

✂ - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

YO I'M APPLE JACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui as dit qu'il était interdit de courir dans les couloirs ? [ Claudia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Coll) Le Livre Populaire( Fayard) première série
» Est il autorisé de photographier dans une gare ???
» [JEU : Flash] SAUT DE LIT : interdit -18ans [Gratuit]
» SAL "c'était en décembre" d'AMAP
» T.Trilby - Il était un petit chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artbeats :: ArtBeats Academy :: Complexe principal :: Rez de chaussée-