AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un loup solitaire (sujet libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 04/12/2013
Messages : 26
Avatar : Jensen Ackles
Statut : célibataire
Orientation : filles
Crédits : Google et moi
Photo de casting :

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Quatrième année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Un loup solitaire (sujet libre)   Mar 7 Jan - 3:24

En quatrième année nous commencions à avoir des heures aménagées dans nos emplois du temps pour nos projets personnels. A la fin de l'année nous avions un album d'environ une dizaine de piste à rendre en l'état de maquette, c'était une sorte de contrôle continue, un gros passage de milieu de cursus.

Autant dire qu'il ne fallait pas chaumer et pourtant comme à mon habitude je n'étais pas vraiment pressé quant à la réalisation du devoir. J'avais une sorte de réaction allergique face aux obligations et dés qu'on me donnait des directives, dés qu'on m'encadrait ou qu'on me donnait une deadline je bloquais automatiquement. Je détestais avoir des oeillères et pire encore : les devoirs. Pourtant je le savais ça faisait parti de tout cursus scolaire. Moi je faisais quand je voulais et comme je voulais. Egoïste, immature, irresponsable, ce n'était que très peu d'adjectifs qu'on m'avait inlassablement répété mais peu importe.

Dans tous les établissement scolaires où j'étais passé j'avais eu pas mal de problème. Elève agité, provoquant, irrespectueux, feignant ou encore insolent, je donnais beaucoup de fil à retordre aux professeurs et directeurs. Ce qui les énervait encore plus c'était que malgré ça je réussissais, sans vraiment travailler ni réviser j'étais en tête du classement. Seulement là on ne parlait ni de mathématique, d'Histoire ou de langues, non on parlait de ce qui m'animait au plus profond : la musique. C'était à la fois ma force et ma faiblesse...

- Non monsieur Warenn... Le problème c'est que vous ne vous concentrez pas sur le métronome. Certes vous obtiendrez une mélodie sensible si vous aussi vous faites preuve de sensibilité mais l'écoute est également très importante. La rigueur n'est pas à mettre de côté il ne s'agit pas seulement de ressentir les choses. Pour l'instant vous êtes trop dans le feeling, cela vous a beaucoup réussi jusqu'à présent mais maintenant vous êtes face à un mur à franchir. Et pour le franchir il faut plus que du feeling. Recommencez en accordant de l'attention à ce métronome.

Assis sur un haut tabouret en bois je regardais désespérément le métronome qui s'agitait en cadence sur le piano à queue. Aujourd'hui je révisais un rythme espagnol avec le professeur de guitare acoustique. Il était réputé pour sa sévérité et son extrême rigueur, autant dire qu'entre lui et moi c'était... électrique !

Je recommençais une énième fois le couplet avec la reprise du refrain et c'était exactement ici que ça pêchait !

- Putain... soufflai-je entre mes dents.
- C'est une double croche Hazel ! Une double !
- Je ne lis pas les partitions, je fonctionne avec des tablatures... Répondis-je agacé.

Dehors il faisait encore beau et j'avais plus envie d'aller jouer sur la plage que de rester enfermer ici avec ce psycho-rigide.

- Il serait peut être temps monsieur Warenn d'apprendre le solfège. Je vous préviens vous ne risquez pas de passer en cinquième année avec une telle lacune !
- L'écriture importe peu ! On s'en fout, solfège, tablature, tant que j'en comprends une ! Beaucoup d'artistes ne connaissent pas le solfège ça ne les empêche pas d'être des génies !

Je mettais légèrement emporté... Seul le métronome brisait le silence pesant que je venais de créer.

- Vous vous contentez toujours du minimum monsieur Warenn et c'est précisément pour ça que vous n'irez jamais loin.

Il prit ses affaires et déclara avant de sortir de la pièce :

- La séance est terminée. Bonne journée.

Je le vis disparaitre dans le couloir. Je soupirai une nouvelle fois avant de me lever en direction du métronome. Ce "TAC" répété me rendait totalement fou, je ne pouvais pas travailler avec ce genre d'objet c'est totalement contre-productif ! Comme pour décharger toute ma frustration je donnais un violent coup de main dans l'objet qui vola à travers la pièce pour aller s'écraser contre le mur. Ainsi il ne pourra plus jamais me dicter le rythme à suivre... !

Reprenant mon calme je passais une main dans mes cheveux en me murmurant à moi même :

- Quelle journée de merde...

Je rangeai ma guitare dans sa housse et c'est alors quand me dirigeant vers la sortie mon regard croisa le piano. Je marquai une pause avant de me retourner et de m'asseoir devant les touches noires et blanches. Je n'avais pas aimé les cours particuliers que m'avait fait faire mes parents pendant de longues années, elles avaient été barbantes et beaucoup trop dans les rangs pour moi. Mais par contre j'avais beaucoup apprécié l'instrument en lui même.

Mes longs doigts erraflèrent les touches avec nostalgie puis lentement prirent position avant de se lancer. Je me rappelais alors une mélodie que j'avais apprise plus jeune.  C'était une reprise de la chanson "Strange Fruit" de Billie Holliday que j'avais composé pour un concours.

Cette chanson était un poème écrit contre les lynchages des noirs qui avaient été pratiqués dans le sud des Etats-Unis. La voix de cette femme m'avait toujours transporté, je voulais lui rendre hommage encore une fois.
Le porte ouverte, les fenêtres ouvertes, la musique s'évadait, libre à travers la brise de fin d'été qui l'emportait au loin à travers le domaine.


("Strange fruit" reprise par Aaron)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Un loup solitaire (sujet libre)   Mer 8 Jan - 9:47


- Un loup solitaire -


-Plus de souplesse ! Plus de souplesse Roméo ! Ça ne vas pas ! Plus de souplesse j'ai dit !

Une prof de danse qui gueule comme à chaque cours , un élève indiscipliné et pas du tout concentré ,  faut comme même pas changé les habitudes non plus .
Franchement parfois je me pose des questions sur le pourquoi du comment je suis arrivé ici . Mais bon , j'ai été accepter dans cette école de justesse même si j'ai du niveau à rattraper . Et on peux dire qu'il n'y a que cela qui compte .
C'est juste que en ce moment , je ne peux pas vraiment me focaliser sur mes études entre le divorce de mes parents , le déménagement . Ma vie est quelque peu mouvementée. Et je n'arrive pas à trouver l’équilibre sur lequel je me base d'habitude . C'est peut être pour cela que ça fait dix fois que je recommence mon enchaînement de danse ?
Si mon père me voyait , il me dirait encore que j'aurais du faire ce que lui , aurait voulu que je fasse. C'est qu'il  m'en veut encore parce que je ne me suis pas inscrit dans le cursus théâtre mais dans celui de la danse , c'est juste parce que je commençai à en avoir ras - le bol de l'avoir sur le dos H/24 , de l'entendre critiqué quand je fais un truc faux , râler quand j'écorche une réplique ou encore me faire recommencé dix mille fois mon entrée sur scène parce que je n'étais pas dans l'ambiance du truc selon lui .
«  Tu recommence ! Tu recommence ! »
C'est juste qu'il ne comprend pas que son fils ne peut pas être aussi bon que lui , que je ne deviendrai peut être pas un metteur en scène ou un acteur pro comme lui même si depuis l'age de 5 ans c'est grâce à lui que j'ai fais mes premiers pas sur la scène . Il m'emmenait voir ses répétitions , j'ai eu mon premier rôle à 8 ans lors d'un spectacle de la troupe national de Londres qu'il dirigeait à l'époque .
Mais aujourd’hui , il a décidé de déménager avec sa nouvelle femme Cathy et tout ses enfants . C'est que les Granger sont une grande famille à présent et c'est plutôt le bordel en ce moment à la maison . Mais c'est pas pour une raison pour me faire la guerre chaque fois qu'on se croise à cause de ça . C'est pas mon problème si on a quitté Londres et la fac d'Art de Spectacle , au contraire c'est plutôt SA faute .
Si j'ai suivi mon instinct de danseur , c'est aussi parce qu'il était hors de question d'avoir mon père en cours de théâtre car oui , il vient de décrocher un poste de prof à Artbeats , l'université où MOI j'étudie .
Bref , tout ce blabla revient à dire que je suis en ce moment perturbé à cause de la situation à la famille et ce qui fait que je ne peux pas me concentrer sur ce que me demande cette prof super taré qui m'énerve .
Ok , j'ai pas de souplesse , on me l'a assez répété en danse et en gym mais voilà c'est pas la peine d'en faire tout un fromage non plus .
Elle me fait encore recommencé et là , c'est bon c'est fini j'arrête et m'écroule volontairement sur le sol .
-Relève toi !!! Me dit t- elle , tout de suite !
Je m'exécute avec un grand sourire .
-Écoute Roméo , tu as du talent , tu as était accepter ici pour cela mais il faut savoir un peu se manager et faire des efforts dans le travail . Nous ne sommes pas dans une vulgaire petite école de danse mais au contraire dans une GRANDE école de danse . Ton enchaînement est catastrophique, il n'y a pas un pas dans le rythme , tu ne sais pas écouter la musique . Alors si c'est pour faire de vulgaire demis- pliés  , la porte est grande ouverte !
Elle me lance un regard noir , j'ai envie de frapper cette prof tellement elle m'énerve au lieu de ça je ne répond rien , embarque mes affaires et claque la porte .
Je l'entend crier mon nom , si elle croit que je vais revenir elle se met franchement les doigt dans l’œil .
Je suis perdu dans les couloirs , mon sac sur l'épaule et je regarde par la fenêtre , le soleil va bientôt se coucher , c'est la fin de la journée .
Il n'y a personne autour de moi et entre ces murs je me sens affreusement seul .
-C'est vraiment une journée de merde , déclarai-je alors que j'étais tout seul .
Là , j'entendis une mélodie familière venant dans la pièce d'en face . La porte était entrouverte et je pris le risque d'entrer . Je connaissais cette chanson , très bien même , C'était la musique de mon enchaînement au sol pour les championnats Nationaux de gymnastiques où j'avais gagné l'or .
Il y avait plein de chose dont je me souvenais à présent .
Alors que je m'approchai de la personne qui jouait du piano , je ne pus m’empêcher de fredonner cette mélodie à la fois douce et triste .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2013
Messages : 26
Avatar : Jensen Ackles
Statut : célibataire
Orientation : filles
Crédits : Google et moi
Photo de casting :

ArtBeats Diary
Art étudié : 2ème Art
En : Quatrième année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Un loup solitaire (sujet libre)   Sam 25 Jan - 20:55

Sur les touches du piano se vidait toute la frustration accumulée de cette journée. Pas besoin de partition ni de métronome... Je jouais à l'instincts comme à chaque fois, c'était une mauvaise chose je le savais... Je savais que je ne pouvais pas continuer comme ça à l'aveugle, le feeling c'est bien mais savoir le lier avec la technique c'était encore mieux. Ce n'était que comme ça que j'arriverai à me surpasser et atteindre de nouveaux horizons. Il y avait ceux qui se contentait du peu et les rares qui rejoignaient le rang de l'excellence. Le plus bizarre dans tout ça c'est que je n'étais pas du genre compétitif à vouloir faire parti de l'élite, non je voulais juste faire égoïstement ce que j'avais envie de faire. Seulement depuis la rentrée je me butais à un palier et je savais que pour le gravir je devais passer à l'exigence supérieure.

Je ne le vis pas immédiatement, ce ne fut qu'au bout de quelques minutes que j'aperçu ce mec au bout du piano. Il m'accompagnait en fredonnant l'air, c'était forcément un élève vu son jeune âge mais je ne l'avais jamais rencontré auparavant. Je ne voulais pas m'arrêter de jouer mais une violente toux sèche m'y força net. Je mis bien une minute avant de reprendre ma respiration. Bordel j'espère que je n'étais pas entrain d'attraper une grippe ou une saloperie du genre...
Enfin je me redressai pour saluer le nouveau venu.

- Désolé toux incontrôlée ! T'es nouveau ici ? Il me semble ne jamais t'avoir vu encore... demandai-je d'une voix rauque et encore engourdie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 82
Avatar : Francisco Lachowski
Orientation : Girls !
Crédits : Lion - Lame

ArtBeats Diary
Art étudié : 3ème Art
En : Première année
Love, friends and foes:

MessageSujet: Re: Un loup solitaire (sujet libre)   Sam 1 Fév - 7:10


- Un loup solitaire -



Une journée de merde , mais une journée de merde , oui . Il n'y pas de doute là dessus . On ne pouvais pas rêver pire .  Je me sens maintenant  capable d'écrire un livre :
«  Les dix règles pour embêter sa prof de danse et de se faire virer » signé le seule et unique Roméo Granger !
Non , je ne suis pas non plus narcissique à ce point . Mais on va dire que je m'y connaît et que j'aime embêter les profs. Mais elle, elle m'a vraiment cherché alors elle m'a trouvée !  Oui, je me suis jeté au sol , j'ai arrêter mon enchaînement direct  , elle l'a pris comme une provocation, bah c'est super ! C'est ce que je voulais qu'elle fasse . Et en bonus , j'ai même eu le droit à la morale et aux remontrances de sa part ! Bingo ! J'ai gagné le gros lot ! Avais-je eu envie de crier ! Je me demande bien pourquoi je me suis retenu de le dire .
Elle critique mon niveau de danse alors moi je critique sa façon d'enseigner qui est, je souligne , pas très pédagogue . Je sais très bien que je n'ai peut être pas le niveau de cette école , que c'est parce que mon père qui est prof ici qui a fait du forcing à l'audition que je suis ici . Mais ce n'est pas une raison pour me rabaisser à ce point .  Ça fait des années , que je pratique la danse , j'en ai fait autre part , peut- être que pour elle , mon ancien établissement n'était pas à la hauteur mais moi c'est là bas que j'ai tout appris , plus qu'ici !
Donc voilà , je m'énerve, je m’énerve encore et encore !
J'ai envie de donner des coups de pieds dans les murs , balancer mon sac par la fenêtre , écrire sur les murs que je veux rentrer chez moi . Mais je ne veux pas , je ne suis pas fou à ce point , j'ai tout de même un minimum de bon sens même si on ne le remarque pas tout de suite .
La seule chose qui a réussie à me calmer , c'était cette musique qui flottait dans le couloir , que je connaissais et qui au contraire de cette journée me rappelait des moments et des souvenirs agréables . Car oui , gagner l'or avec cette musique , on s'en souviens .
Ce qui fait que curieux comme je suis , je n'ai pas pu m’empêcher de regarder qui était à l'intérieur . Un gars plus âgé que moi , je ne le connaissais pas et en même temps , je ne connais pas non plus tout les gens de ce bahut .
J'ai ensuite chanter avec lui , malgré ma voix de casserole , si il est vraiment musicien, chose que je soupçonne , j'ai vraiment l'air con .
 D'un coup , il s'est mit à tousser, ça m'a effrayé . Bien sur , j'ai compris qu'il n'était pas entrain d'agoniser . Mais bien malade oui !
- Ça va ? Je lui ai demandé en souriant , tu étonnes qu'elle était incontrôlée ta toux ! Mais originale ! Oui , moi je suis nouveau , je m’appelle Roméo , interdit de te moquer de mon prénom et sinon t'es dans ce bahut depuis longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un loup solitaire (sujet libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un loup solitaire (sujet libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Loup Solitaire
» LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !
» Loup Solitaire : Une collection compléte est un rêve ?
» Loup Solitaire / 0 : Premières Armes
» Cartes pour campagnes et scénarios LOUP SOLITAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artbeats :: ArtBeats Academy :: Complexe principal :: 2e étage Ray Charles-